Le projet

Les 3 régions partenaires

Dans chaque régions européennes, une structure coordonne les activités du projet :


  • ImpressionEn Rhône-Alpes : le G.I.P. RESACOOP – Réseau Rhône-Alpes d’appui à la coopération internationale / Lyon

    Depuis 1994, RESACOOP informe, accompagne et conseille la diversité des acteurs de la solidarité internationale (associations, collectivités, écoles…) présents en région Rhône-Alpes.
    Ce G.I.P. – groupement d’intérêt public – est composé de 14 membres*, institutions publiques et associations, dont le Conseil régional et la Préfecture de Rhône-Alpes (représentant l’Etat). Ils mettent en commun les moyens nécessaires à la mise en œuvre du programme RESACOOP. Les objectifs sont de contribuer au développement et à l’amélioration qualitative des actions de coopération internationale, et de mobiliser et associer l’ensemble des acteurs régionaux dans le cadre d’actions de sensibilisation et d’ouverture à l’international des habitants.
    Des services et outils sont proposés aux acteurs: formations, site internet, base de données**, entretien individuel, réunions d’information… Et RESACOOP suit les préoccupations des acteurs dans des domaines variés que sont la santé, l’éducation au développement, le public «jeunes»… C’est dans cette dynamique de réflexion, que le lien entre médias et solidarité internationale s’est affirmé comme un axe déterminant en terme de compréhension du public au domaine de la solidarité internationale.
    Source d’information, de rencontres et de formations, RESACOOP reste un lieu de réflexion, d’analyse, d’innovation.
    * La Ville de Chambéry, la Ville de Grenoble, la Communauté urbaine de Lyon (Grand Lyon), la Ville de Romans, le Centre international d’études pour le développement local (CIEDEL), l’Université Pierre Mendès France (UPMF – Grenoble), les Hospices civils de Lyon, l’association Ardèche Drôme Ouro Sogui Sénégal (ADOS), Bioforce Développement, Handicap International, Humacoop et Agronomes et Vétérinaires sans frontières.
    ** La base de données répertoriant les actions de solidarité internationale en Rhône-Alpes est accessible en ligne depuis le site http://www.resacoop.org

  • Au COPPiémont : COP – Consorzio Ong Piemontesi / Turin
    Le COP est une association qui regroupe les principales organisations opérant dans la région du Piémont en Italie, dont l’objectif est la coopération internationale et l’éducation à la citoyenneté mondiale. Né en 1997, il compte aujourd’hui 33 organisations actives dans plus de 90 pays à travers le monde grâce au travail d’environ 100 employés et 1 000 bénévoles dans le Piémont, et de 70 détachés à l’étranger.
    Considéré au niveau national comme l’une des expériences de pointe entre les coordinations qui se sont développées sur une base régionale, le Consortium des ONG du Piémont est une initiative de huit ONG historiques de Turin disposé à traiter politiquement et de façon unifiée avec les autorités locales. Depuis 2004, il dispose d’une équipe de coordination et d’assistance technique, et une série de groupes de travail sur une base géographique (Afrique sub-saharienne, Amérique latine, Méditerranée…) et thématique (formation, éducation à la citoyenneté mondiale, coopération décentralisée de la santé, migration).

  • lafedeCAT_4000pxEn Catalogne : FCONGD – Fédération Catalane des ONG pour le Développement / Barcelone
    La FCONGD est un organisme de deuxième niveau composé de 85 organisations qui travaillent dans les domaines de la Solidarité et la Coopération Internationale. Moyennant le travail en réseau, son objectif est de faciliter et de renforcer le labeur des ONG catalanes pour le développement à travers la transparence, l’éthique et la qualité en faveur de la justice sociale et de l’équité partout dans le monde par le biais d’une coopération transformatrice.
    La FCONGD fait partie de la Confédération Catalane d’ONG pour la Paix, les Droits de l’Homme et le Développement, un organisme de troisième niveau créé dans l’objectif d’augmenter les actions conjointes et de travailler comme un seul corps. La Fédération est également membre de la CONGDE, la Coordinatrice d’ONGD espagnole et, à travers celle-ci, des instances de coordination européennes réunies autour de la CONCORD.
    La création de la FCONGD est rattachée au contexte des années 80, époque à laquelle l’hégémonie du système néolibéral a provoqué de nouveaux problèmes mondiaux et des crises humanitaires sans précédents dont l’effet direct a été la croissance d’actions de solidarité et une plus forte mobilisation de la société civile. Le secteur de la coopération et du développement en Catalogne n’est pas resté à l’écart de ces changements et, dans ce contexte, en 1989 est née la Fédération Catalane d’ONG pour le Développement. Depuis, la Fédération a travaillé sans cesse pour créer un secteur fort et transparent, avec une voix propre auprès des administrations et de l’opinion publique, en relevant les défis que chaque moment historique comporte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s