Activités/Appel à proposition/Cas pratiques/Prix

Forum Réfugiés-Cosi et We Report remportent le Prix DevReporter Rhône-Alpes

Avec leurs reportages Roms: entre exclusion et intégration, le collectif de journalistes indépendants We Report et l’association Forum Réfugiés-Cosi se sont démarqués par la qualité de leurs productions. Retour sur expérience.

Tinca, Roumanie © Alberto Campi

Tinca, Roumanie © Alberto Campi

Par Romain Desgrand

Janvier 2015 : l’appel à propositions DevReporter Network est lancé. Objectif ? Tester un nouveau modèle de production de l’information en rassemblant journalistes et acteurs de la solidarité internationale. En unissant leurs compétences et leurs connaissances, les deux corps de métier devaient œuvrer à la construction d’une information plus juste et plus contextualisée. L’enjeu était également de tenter de prendre du recul sur les stéréotypes souvent véhiculés lorsque l’on traite des sujets liés à la coopération internationale et, de façon plus générale, aux pays d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie et d’Europe de l’Est. Six reportages ont ainsi été financés en 2015 dans chacune des trois régions partenaires du DevReporter Network (Rhône-Alpes, Catalogne, Piémont). Un jury régional de professionnels a, par la suite, analysé l’ensemble des réalisations pour désigner, dans chaque territoire, celle correspondant le mieux à l’esprit du projet. Les résultats viennent tout juste d’être dévoilés. En Rhône-Alpes, c’est la série de reportages Roms: entre exclusion et intégration qui a été plébiscitée (découvrez les trois gagnants sur le site internationale DevReporter Network).

« Au-delà des clichés »

Daphné Gastaldi lors des États Généraux de l’action humanitaire internationale à Grenoble

Pour la petite histoire : avant l’appel à propositions, l’équipe de We Report avait déjà eu l’occasion de rencontrer et d’interviewer des membres de Forum Réfugiés-Cosi. En effet, les journalistes se sont penchés sur les questions de migrations bien avant que celles-ci ne fassent la Une des médias. « On savait que l’on était en cohérence sur la façon de traiter l’information avec ce soucis de pouvoir aborder les questions en  profondeur, d’aller au-delà des clichés, des préjugés et de prendre le temps d’aborder une problématique dans toute sa complexité », relate Nadine Camp, directrice adjointe à Forum Réfugiés-Cosi*. Pour répondre à l’appel à propositions, We Report s’est donc naturellement rapproché de l’association, d’autant plus que le collectif ne souhaitait pas s’associer à une structure « trop militante ».

« Un temps d’échange a permis de définir ensemble le thème que nous souhaitions traiter, poursuit Nadine Camp. La question des Roms nous semblait particulièrement pertinente. On en entend beaucoup parler mais on a finalement peut l’occasion d’avoir un regard qui va au-delà des situations dans les bidonvilles. »

Il faut dire que l’association connaît bien le sujet. Elle a récemment mené le projet Andatu (2011-2015) sur l’intégration des populations Roms auprès d’une centaine de foyers. Celui-ci proposait un appui pour la formation en langues, la recherche d’emploi et de logement. « Notre objectif était d’avoir un double regard sur les questions d’exclusions et d’intégration pour expliquer en profondeur la situation. »

ONG/médias : une collaboration « pas naturelle »

Composée de Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Alberto Campi, l’équipe de journalistes a mené son enquête de Lyon en Roumanie en passant par la Slovaquie. Un seul mot d’ordre : garder sa liberté. « Nous sommes des journalistes indépendants, non-intégrés à une rédaction. Nous bénéficions donc d’une double liberté : celle inhérente à notre profession et celle de ne pas être rattachés à un média spécifique », explique Daphné Gastaldi*. « Ce n’était pas du tout naturel pour nous de travailler en partenariat avec une ONG. » Le couple ont donc dû s’apprivoiser, apprendre à se connaître. « Pour l’association, c’était aussi nouveau : travailler avec des journalistes ce n’est pas passer commande à un rédacteur », souligne Daphné Gastaldi. Forum Refugiés-Cosi a joué un rôle de structure ressource pour aiguiller les reporters sur les enjeux de la migration des Roms et pour trouver des témoignages.

« On ne s’est pas interdit d’avoir un regard critique sur Andatu, ajoute Mathieu Martiniere. Cependant, nous ne voulions pas non plus tomber dans la démonstration de liberté en critiquant excessivement le programme. On a essayé d’être le plus juste possible. »

Pour Forum Réfugiés-Cosi, l’expérience a permis de tisser une nouvelle forme de relation avec des journalistes. « D’habitude, on est contacté, interrogé, puis le reporter sélectionne les propos qui l’intéresse, explique Nadine Camp. Là, on a pensé les choses ensemble. On a pu travailler en amont sur le sujet. »

In fine, l’équipe a réalisé plusieurs sujets publiés dans les médias: articles de presse écrite, reportages radio, scroll. Ces productions seront en « compétitions » à Barcelone les 4 et 5 février prochains lors du Forum final de DevReporter Network où un Prix international sera attribué à l’un des trois gagnants régionaux.


*Propos recueillis lors de la soirée soirée débat « Médias et solidarité internationale » organisée dans le cadre des États Généraux de l’action humanitaire internationale à Grenoble en novembre 2015.
Les reportages des lauréats de trois régions partenaires du projet (Rhône-Alpes, Piémont, Catalogne) sont désormais en ligne sur le site du projet DevReporter Network.
Par soucis d’équité, un article sera destiné à chacun des six lauréats rhônalpins de l’appel à propositions sur ce blog.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s